Le groupe Straed an holl présent à L’Avenir à vélo – 26 nov 17h-21h

Les associations Les roues cools et BAPAV organisent un événement autour des thèmes du voyage à vélo, des droits de l’enfants, des mobilités vers l’école et de l’aménagement des abords d’école.

Le samedi 26 novembre de 17h à 21h à l’Avenir, place Guérin.

Le groupe Straed an holl y est invité et y participera.

Nombreuses surprises originales et ludiques, et une tombola avec un vélo à gagner.

À 19h30, Les roues cool diffuseront leur documentaire Kap sur les Balkans. La projection sera suivie d’une discussion.

L’association a pour projet de mettre en relation des écoles du Finistère et des pays des Balkans traversés durant leur voyage autour du thème du vélo.

Venez nombreuxses !

 

L’équipe Diwan Brest remporte une nouvelle fois le Challenge « Tout à vélo »

L’équipe composée de parents, d’enfants et de personnels de l’école a pris, pour la deuxième fois en 3 ans, la tête du classement du challenge « Tout à vélo », organisé par BAPAV et Brest Métropole.

Les 36 cyclistes de l’équipe ont totalisé 608 jours de vélo (sur un mois), et 6 562 km, soit plus de 4 fois le tour de la Bretagne !

La remise des prix a eu lieu le 11 juin à l’hôtel de ville. Elle a également récompensé l’équipe « Les enfants cyclistes de Brest », composée en grande partie d’élèves Diwan (11 enfants, 165 jours de vélo, 1 096 km).

Bravo à toutes les personnes qui ont contribué à ces succès.
Et rdv à toutes et tous l’année prochaine !

Des parents mobilisés pour construire des abris à vélos et piétonniser l’entrée d’une école

https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-des-parents-mobilises-pour-construire-des-abris-a-velos-et-pietonniser-l-entree-d-une-ecole-7e7344d6-253a-11ec-9e2e-2a5189fb4a6d

À Brest (Finistère), le groupe Straed an Holl souhaite construire deux nouveaux abris à vélos et pérenniser l’expérimentation d’accès à l’école piétonnisé.


Le groupe Straed An Holl souhaite construire deux nouveaux abris à vélos devant les écoles Diwan de Brest et pérenniser voire développer l’expérimentation de piétonnisation de la rue aux heures d’entrée et de sortie des enfants.

Travailler avec Brest Métropole

Au menu de cette première réunion de l’année : la construction d’abris à vélos devant les deux écoles Diwan de Brest, ainsi que la pérennisation du dispositif de « rue scolaire » expérimenté à Kerangoff depuis juin dernier, consistant à « piétonniser » la rue de l’école aux heures d’entrée et de sortie des enfants. « Tous les retours que nous avons sont positifs, y compris venant de parents qui viennent à l’école en voiture, indique Ingrid Jousselme, parent d’élève à Kerangoff et membre du groupe. Tout le monde apprécie le calme et la sécurité devant l’école et l’espace laissé aux enfants pour se retrouver et jouer ! Nous allons continuer à travailler avec le service mobilités de Brest Métropole pour que ce dispositif soit pérennisé. »

Les parents impliqués travaillent également à fédérer les écoles https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/recouvrance/a-brest-le-groupe-de-parents-straed-an-holl-fait-sa-rentree-02-10-2021-12838819.phpbrestoises pour inciter les pouvoirs publics à traiter le problème de l’accès aux écoles sur tout le territoire de la métropole. « Nous souhaitons aussi pousser la ville à faciliter les déplacements des enfants en mode actif (marche et vélo) sur l’ensemble du trajet domicile-école, ajoute Ingrid Jousselme. L’extension des zones à 30 km/h à l’ensemble de l’agglomération pourrait y contribuer ».

Également dans le Télégramme :

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/recouvrance/a-brest-le-groupe-de-parents-straed-an-holl-fait-sa-rentree-02-10-2021-12838819.php

La première « rue scolaire » expérimentée à Brest

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/la-premiere-rue-scolaire-experimentee-a-brest-03-07-2021-12782477.php.

L’impasse Béranger menant à l’école Diwan de Kerangoff est, depuis mardi 22 juin, la première « rue scolaire » de Brest, exclusivement dédiée aux piétons et aux circulations douces.

Les parents de l’association « Straed an holl », lors de la fête d’inauguration de la première rue scolaire brestoise, vendredi.
Les parents de l’association « Straed an holl », lors de la fête d’inauguration de la première rue scolaire brestoise, vendredi.

C’est de la mobilisation d’un groupe de parents d’élèves – constitué depuis un an afin d’agir pour la sécurité des enfants aux abords de l’école – qu’est née cette initiative inédite fêtée vendredi dernier. L’impasse Béranger, tronçon allant de la rue Surcouf à l’entrée de l’école Diwan, se retrouvait régulièrement saturée par le stationnement des véhicules dont les nombreuses manœuvres pour en sortir, non sans accrochages, rendaient le partage de l’espace public de plus en plus difficile.

Baptisé « Straed an holl » (« la rue de tous » en breton), le groupe a mené en novembre dernier une consultation de tous les parents de l’école – qui compte environ 130 enfants –, via une enquête sur les mobilités et les accès aux écoles. Plus de la moitié des familles y ont participé et l’écrasante majorité des parents automobilistes se sont ainsi déclarés prêts à stationner plus loin pour le confort et la sécurité de toutes et tous. De nombreuses places sont en effet disponibles dans le quartier de Kerangoff. 46 % d’entre eux se sont même dits prêts à changer leurs habitudes pour venir plus souvent à pied ou à vélo.

Prendre en main « le problème de l’accès aux écoles »

C’est sur cette base qu’une discussion avec la mairie s’est ensuite engagée au printemps, jusqu’à la mise en place de cette phase expérimentale mardi. « Notre volonté est que la Ville prenne désormais en main le problème de l’accès aux écoles brestoises, en espérant que notre exemple fasse des émules dans d’autres écoles », souligne Yoram Moati, parent d’élève et administrateur de l’association « Straed an holl ».

Soutenus par l’équipe pédagogique de l’école, ces derniers ont d’ailleurs écrit aux autres écoles brestoises, afin de faire connaître leur initiative. « L’environnement des écoles est important et les aménagements induisent les usages et bonnes habitudes que l’on souhaite promouvoir », ajoute Yoram Moati, qui travaille déjà avec les autres parents sur l’installation d’abris à vélo sur l’espace public libéré de l’emprise de la voiture.

L’école Diwan de Kerangoff relève le challenge « Bougeons autrement »

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/recouvrance/l-ecole-diwan-de-kerangoff-releve-le-challenge-bougeons-autrement-19-05-2021-12752322.php

Les maternelles de Diwan ont enfourché leur vélo dans le cadre du challenge « Bougeons autrement ».
Les maternelles de Diwan ont enfourché leur vélo dans le cadre du challenge « Bougeons autrement ». (Photo Charlotte Bodiger)

Depuis le mois de novembre, l’école Diwan de Kerangoff accueille des étudiants du centre de formation IRSS pour dispenser des cours d’EPS aux élèves, dans le cadre de leur formation continue. Les élèves de maternelle bénéficient à ce titre d’une séquence de vélo, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Celle-ci coïncide avec « le mois de mai à vélo ». L’ensemble de l’école participe à nouveau cette année au challenge intitulé « bougeons autrement à l’école », ce qui permet de sensibiliser les familles à la mobilité douce. Le groupe Straed d’an holl (« La rue à tous », en français), constitué de parents d’élèves, est en relation avec la mairie du quartier des Quatre Moulins et l’association Brest à pied et à vélo (Bapav) pour améliorer l’accessibilité de l’école aux piétons et aux cyclistes.

Grande enquête mobilités

Découvrez les résultats de l’enquête menée au mois de novembre auprès des parents de l’école.

Trois jeunes enfants, à vélo sur un trottoir complètement occupé par des véhicules en stationnement
L’autonomie et la sécurité des enfants dans l’espace public restent à conquérir !

Le groupe Straed an holl (La rue de toute⋅s) est un groupe de parents mobilisé⋅es sur les questions liées aux mobilités et aux accès aux écoles. En novembre 2020, une grande enquête a été menée sur ces questions.

Nous avons reçu 138 réponses, soit un tiers du total des parents de l’école, ce qui nous permet de considérer que plus de la moitié des familles ont répondu.

Fort sentiment d’insécurité, volonté de changer la ville… et ses habitudes

Deux grands axes se dégagent des résultats
– Il y a un fort sentiment d’insécurité aux abords des écoles: 71% des sondé⋅es se sentent en insécurité aux abords des écoles principalement à cause du stationnement des voitures et de la circulation dense.
– Une nette majorité se dégage pour vouloir libérer les abords des écoles des voitures et de la circulation.

Nous faisons également trois constats :
– 14 personnes ayant un trajet de moins d’1km viennent en voiture, soit 38%. C’est légèrement en dessous de la moyenne nationale (source)
– Parmi les parents qui viennent en voiture plusieurs fois par semaine, 46% sont prêt⋅es à changer leurs habitudes (venir plus souvent à pied ou à vélo). Parmi celles et ceux qui ont plus de 5km à faire, ce chiffre se maintient à 30%.
– Parmi les parents automobilistes, 88% seraient prêt⋅es à stationner plus loin pour le confort et la sécurité de toutes et tous.

Cette enquête a été suivie d’une réunion de concertation où l’ensemble des parents étaient invité⋅es le 13 février. Beaucoup d’idées concrètes ont émergé de ce temps d’échange sous forme de tempête de cerveau.

Les prochains rdv du groupe Straed an holl sont une rencontre avec l’équipe pédagogique et une réunion avec l’équipe de la mairie des Quatre Moulins le 18 mars pour faire avancer les projets concernant Kerango.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec le groupe afin de recevoir les infos :
Des temps de travail ont lieu régulièrement pour faire avancer les projets.

Les parents d’élèves de Diwan Brest remportent le Challenge à vélo au boulot !

Les parents qui accompagnent leurs enfants à vélo sur les deux sites ont créé une équipe dans le cadre du Challenge à vélo au boulot organisé par BAPAV et Brest-Métropole, et se sont classés premiers (sur 162 équipes) !

Le challenge n’est pas une compétition. C’est un moyen d’inciter à l’usage du vélo au quotidien. Le règlement tient compte non seulement des kilomètres effectués, mais aussi de la régularité. Des points bonus sont également attribués pour des photos postées dans les différentes catégories.

Bravo à tous les parents et tous les enfants qui ont joyeusement pédalé au quotidien durant ces quatre semaines, pour un total de 4970 kms !
Et rendez-vous l’année prochaine encore plus nombreuses et nombreux !

L'équipe de parents reçoit le trophée des mains de Yohann Nedellec, co-président de Brest-Métropole en charge des déplacements.
L’équipe de parents reçoit le trophée des mains de Yohann Nedellec, co-président de Brest-Métropole en charge des déplacements.

 

 Un immense merci à Erwan pour le thème du site -> wave.bzh Lokorn